Gants de conduite : On vous livre les secrets de fabrication !

Des gants de conduite « Made in France ».

Il y a quelques années, nous nous sommes mis à la recherche d’un gantier pour réaliser les gants de conduite dont nous rêvions. Nous pensions d’abord à l’Italie, à Naples, réputée pour ses pizzas et ses ganteries traditionnelles. Mais non. Il fallait contribuer au Made in France. La France détient elle aussi un formidable vivier d’artisanat. Notre savoir-faire dans la ganterie date d’ailleurs du 11E siècle. Dans cette quête de l’artisan parfait, nous nous sommes arrêtés dans l’un des derniers bastions de la ganterie française, en Haute-Vienne.

atelier gants stradale

Dans un atelier moderne et discret au fond d’une cours, vit un savoir faire presque centenaire, détenu par une dizaine de maitres-gantiers. Au côté de ces artisans passionnés, nous avons accompagné et observé avec admiration tout le processus de fabrication de nos gants de conduite.

Le travail de la peau.

L’artisan gantier commence donc par le choix des peaux. Nous avons opté pour deux types de peaux : L’agneau glacé pour sa rondeur et son confort et le chevreau pour sa finesse et sa robustesse. Triées par teintes, par taille et par épaisseur, les peaux sont ensuite mises à l’humide. Il s’agit ici d’humecter légèrement la peau pour lui rendre toute sa souplesse et ainsi faciliter les prochaines étapes.

stock de peau pour gants de conduite        Peau d'agneau vert pour gants de conduite

Après la sélection et l’humidification de la peau, le maitre-gantier commence le dolage. C’est une étape cruciale puisqu’elle consiste à dérider, assouplir et agrandir la peau. Un grand soin est apporté à cette opération manuelle, puisque l’artisan avec son couteau à doler peut risquer d’abîmer ou déchirer la peau, la rendant ainsi inutilisable.

Ensuite, la peau sera étiré à son maximum, c’est ce qu’on appelle le dépeçage. Le gantier pourra ensuite, en fonction de l’épaisseur de la peau, déterminer les pièces dont il a besoin pour composer le gant. Puis muni d’une règle et d’une paire de ciseaux, il procède au découpage du cuir. Par soucis d’optimisation, l’artisan tentera de minimiser les chutes et de placer les défauts de la peau sur des parties non visibles (les coutures par exemples).

Peau d'agneau étirée pour gants de conduite

Le montage du gant.

Les pièces de cuirs sont une nouvelle fois étirées pour leur donner leur forme définitive. C’est l’étavillonnage. Le coupeur travaille la peau sur un coin de table pour l’allonger. Grâce à cette opération, le gant pourra s’élargir légèrement au porter mais retrouvera sa forme initiale lorsqu’on l’étirera dans le sens de la longueur. La taille du gant ne variera donc pas au cours de sa vie.

Tirage de peau pour gants de conduite        découpage du cuir pour gants de conduite

Nos gants de conduite sont ensuite découpés à l’aide d’un emporte pièce, qu’on appelle la main de fer. Cette étape précède l’assemblage des différentes parties du gant. Les couturières vont alors lancer leur Singer centenaires. Nous avons fait le choix d’une couture dite du piqué anglais pours sa discrétion et sa solidité. Cette technique consiste à coudre en faisant se chevaucher les deux pièces de cuir à unir. Puis avec une baguette en bois, elles s’assurent ensuite que chaque doigt a été correctement cousu. Sinon, le gant sera démonté puis recousu.

Pour terminer l’assemblage, les couturières montent le bouton pression. Orné de notre emblème, un papillon de roue, et lui aussi fabriqué exclusivement en France, dans une PME des Ardennes. Ces multiples étapes mettent à rude épreuve les peaux. Aussi le gant est monté sur la « main chaude ». Cette forme chauffée permet ainsi au gant de retrouver toute sa tenue.

Mais il reste encore une étape, et non des moindres : Les enfiler et prendre la route.

Des gants pour conduire.

Car nos gants sont faits pour conduire. Grâce à la qualité des peaux et au précieux travail du gantier, vous découvrirez une finesse et un confort inimitable.

Gants de conduite velour camel au volant de la jaguar XK120

En mariant le savoir-faire artisanal de ces maîtres-gantiers et notre passion pour l’automobile, nous avons tenté de ressusciter l’un de plus beaux accessoires pour les hommes. Pour faire honneur à ces gardiens du savoir-faire Français, portez ces gants, sollicitez-les, usez-les ! Ils ne demandent que ça.

Bonne route !

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *